PULS soutient un projet de recherche dans le domaine de la fabrication spatiale

Le projet de recherche AIMIS-FYT explore de nouvelles approches de fabrication directement dans l’espace. Huit étudiants en ingénierie aérospatiale de l’Université de Munich de Sciences appliquées sont en train de développer un processus d’impression 3D pour la production de structures à destination de panneaux solaires, d’antennes ou d’autres équipements dans des environnements en apesanteur. Les étudiants utilisent les alimentations électriques PULS pour réaliser cet ambitieux projet.

Avant que la technologie AIMIS-FYT ne soit prête à décoller pour des missions réelles, le projet doit passer certains tests supplémentaires. Au cours d’un premier vol parabolique en novembre 2020, l’équipe a atteint des résultats prometteurs en matière d’impression 3D en apesanteur. Avec ses alimentations électriques à haute fiabilité, PULS est ravi de sponsoriser ces expériences.  

Comment fonctionne l’impression 3D dans l’espace ?

L’équipe a recours à un processus d’impression innovant dans lequel une résine photoréactive est extrudée et séchée par lumière UV. Si vous souhaitez en savoir plus sur les techniques d’impression pour les différentes barres droites et courbes, veuillez visiter le site web AIMIS.

Quels sont les avantages de l’impression 3D directement dans l’espace ?

La méthode actuelle de transport de l’équipement dans l’espace manque d’efficacité. Les parties structurelles sont conçues à la base pour résister au stress élevé de la phase de lancement d’un engin spatial.  
En raison des coûts importants et de l’espace limité dans un véhicule de lancement, un processus d’impression 3D directement dans l’espace est plus rentable.

Test lors de vols paraboliques

En plus de l’apesanteur, ils ont également simulé des conditions avec des forces g similaires à celles présentes sur la Lune ou sur Mars. PULS a fourni les alimentations électriques nécessaires à ces expériences,

incluant les alimentations électriques compactes 24V, 10A CP10.241 et 24V, 5A CS5.244 à haut rendement.

Prochaines étapes avec l’Agence spatiale européenne

En se basant sur le haut niveau de performances et de résultats, l’équipe projet a été invitée à participer à une autre campagne de vol parabolique avec l’Agence spatiale européenne (ESA), afin de tester l’environnement pour prouver le fonctionnement correct de l’impression 3D dans l’espace. Nous sommes confiants dans la réussite de l’équipe qui parviendra sans aucun doute à des résultats encore plus impressionnants.

PULS est impatient de réaliser encore plus de conquêtes phénoménales et est fier de prendre part à un projet si extraordinaire.  

Si vous vous intéressez à ce projet et souhaitez en savoir plus, allez sur leur chaîne YouTube ou sur le site web suivant :

CHAÎNE YOUTUBE AIMIS-FYT

SITE WEB AIMIS-FYT

Réussite des étudiants dans le cadre d’un projet de recherche dans la fabrication spatiale